Assurance-Vie : pousser les épargnants à investir sur des unités de compte, le régulateur rappelle les devoirs de conseils, après le krach

Rappel de devoir de conseil en bonne et due forme du régulateur auprès des assureurs et autres courtiers. Les assureurs poussent trop largement les épargnants vers les unités de compte, avec des offres contraignant à verser sur des unités de compte. Avec le krach des places boursières, c’est toujours au pied du mur que l’on voit mieux le mur.

Wall Street a ramené les places boursières européennes dans le rouge vif, nouvelle chute du CAC 40

La Bourse de Paris a fini dans le rouge mardi (-1,51%) après avoir un temps rebondi, la confiance des investisseurs restant bien entamée et la volatilité toujours présente au lendemain d’un effondrement généralisé sur les indices actions.

Taux d’intérêt : la Banque d’Angleterre abaisse ses taux de -0.50% dans l’urgence, peu d’effets positifs sur les marchés

La Bourse de Paris redressait la barre mercredi matin (+2,10%), attendant avec empressement l’intervention de la Banque centrale européenne prévue jeudi et la présentation détaillée du plan de soutien à l’économie américaine promis par Donald Trump.

Places boursières : chute et rechute, en attendant la BCE jeudi 12 mars

La Bourse de Paris a une nouvelle fois clôturé en baisse mercredi (-0,57%) après avoir longtemps évolué dans le vert, la volatilité restant de mise au moment où les investisseurs attendent une réponse coordonnée des États pour juguler la propagation du coronavirus.

Bourse : après la tempête, le beau temps ? CAC40 +2.90%. La prudence reste de mise.

La Bourse de Paris pansait timidement ses plaies mardi matin au lendemain de sa pire séance en douze ans, à la faveur d’un léger rebond des cours du pétrole après un effondrement la veille, tout en misant sur une réponse d’ampleur des gouvernements et banques centrales face à la crise du coronavirus.

Krach des indices boursiers, le CAC 40 s’écroule (-7,20%)

La Bourse de Paris s’écroulait lundi matin (-7,20%), dans le sillage des autres places financières mondiales inquiètes du décrochage des cours du pétrole et des effets économiques de l’épidémie de coronavirus.

Krach boursier, le CAC40 s’écroule : -8,39%, record depuis la dernière crise financière de 2008

La Bourse de Paris a accusé lundi sa pire chute sur une séance depuis près de douze ans (-8,39%), sur fond d’effondrement des cours du pétrole après l’échec de négociations entre l’Opep et la Russie, en pleine crise du coronavirus.

Vente de panique sur les places boursières, CAC40 -7%, DAX -7.37%, Nikkei -5.07%

Cotations impossibles sur les places financières européennes ce matin, sur les contrats à terme, réservation à la baisse. Jusqu’à -7% pour le CAC40, -7.37% pour le DAX sur les marchés actions, chute des cours du pétrole sur fond de querelles commerciales.

Les craintes de récession plus que jamais présentes sur les places financières

La Bourse de Paris a fini jeudi en repli de 1,90% une séance chaotique dominée par une profonde nervosité et une très forte volatilité face à l’évolution de la situation liée au coronavirus.

Nouveau vent de panique sur les places financières, le CAC40 sous les 5.200 points (-3.03%)

La Bourse de Paris passait sous le seuil des 5.200 points vendredi matin, alors que les investisseurs continuent de suivre de près l’évolution du coronavirus dans le monde, sans pouvoir évaluer son impact économique dans la durée.

Chute des places boursières, le CAC 40 dévisse encore de (-4,14%)

La Bourse de Paris a plongé de 4,14% vendredi, dans un marché paniqué tant par la chute brutale des cours du pétrole que par la propagation de l’épidémie de coronavirus sur le sol américain, faisant craindre un impact économique non négligeable sur les Etats-Unis, jusqu’alors épargnés.

La baisse majeure du taux directeur de la FED sera-t-elle suffisante pour enrayer la récession ?

La Bourse de Paris a clôturé en nette hausse (+1,12%) mardi, au terme d’une séance chaotique, en raison de l’annonce surprise de la Fed qui a décidé de baisser de 50 points de base ses taux directeurs afin d’atténuer l’impact économique du coronavirus.

FED : le jour d’après, les bourses européennes dans le vert malgré la chute de Wall Street

La Bourse de Paris restait positive mercredi (+0,22%) au lendemain de la décision surprenante de la Réserve fédérale américaine (Fed) de baisser ses taux directeurs deux semaines avant sa réunion officielle.

Les banques centrales à la manœuvre relancent la bulle financière

La Bourse de Paris a terminé de nouveau nettement dans le vert (+1,33%) mercredi, au lendemain de l’abaissement inattendu par la Fed de ses taux directeurs qui, passé l’effet de surprise, semblait accueilli plutôt favorablement par le marché.

Calme plat sur les places financières après l’intervention des banques centrales

La Bourse de Paris hésitait sur la marche à suivre (-0,01%) jeudi matin, temporisant après les baisses de taux annoncées par plusieurs banques centrales, en particulier la Fed, pour limiter les dommages économiques du coronavirus, dont l’efficacité interrogeait.

Places financières : tentative de rebond timide, le CAC 40 termine tout de même dans le vert

La Bourse de Paris a finalement rebondi lundi (+0,44%), au terme d’une séance hésitante, les investisseurs semblant partagés entre les craintes liées à l’impact économique de l’épidémie de Covid-19 et l’espoir de mesures de soutien des banques centrales.

L’impact du coronavirus sur l’économie sera bien plus important qu’anticipé en France

La croissance française pourrait passer sous la barre des 1% cette année à cause des répercussions de l’épidémie de coronavirus, dont le ministre de l’Economie Bruno Le Maire a reconnu lundi attendre un impact "beaucoup plus significatif" que ce qui était envisagé jusqu’ici.

Coronavirus : les USA touchés à leur tour, les craintes d’une récession mondiale refont surface

L’épidémie de coronavirus a dépassé lundi les 3.000 morts et connait une accélération hors de Chine, notamment aux Etats-Unis, qui étaient jusqu’ici très préservés. La crainte d’une récession mondiale anticipée en 2019, et repoussée par les actions des Banques centrale refait surface.

Les places financières européennes rebondissent après le fort rebond de Wall Street (+5.09%)

La Bourse de Paris montait mardi (+1,96%), dans l’espoir de voir les banques centrales et les gouvernements du G7 venir à la rescousse des marchés en annonçant des mesures de soutien pour stimuler l’économie mondiale ébranlée par l’épidémie de coronavirus.

Les places boursières attendues encore en forte baisse ce jour, CAC 40 sous les 5.300 points

La Bourse de Paris a fini sous la barre des 5.500 points jeudi (-3,32%), pessimiste quant à l’évolution de la crise sanitaire qu’elle suit de très près, tentant d’y voir plus clair sur ses réelles répercussions sur l’économie mondiale.

Contrats suivants : 0 | ... | 40 | 60 | 80 | 100 | 120 | 140 | 160 | 180 | 200 | ... | 860

A lire également