Bourse : CAC 40 (-6%) sur la semaine, soit -28,40% depuis le début d’année. Cela pourrait être pire...

Les 150.000 nouveaux particuliers investisseurs français ont-ils bien fait d’acheter des actions en début d’année ? Le mieux reste encore d’investir régulièrement, par petites doses, afin de lisser ses cours d’achat à la baisse. Cette dernière pouvant encore s’accentuer...

Bourse : la deuxième vague n’est rien, car les USA vont dépenser sans compter, sans limite

Toujours sous le coup de la crainte d’une deuxième vague de contaminations et de dégâts durables sur l’économie, les marchés européens ont de nouveau fini en net recul jeudi. Vendredi sera un nouveau jour, car Wall Street n’a que faire de cette deuxième vague, l’argent va couler à flot, sans limite.

Le CAC40 attendu en forte baisse ce jeudi, après le retour à la réalité des investisseurs

Un réveil tardif et donc douloureux. Les lunettes roses ont été rangées et les investisseurs semblent prendre la mesure de la récession qui se trame. La Bourse de Paris a terminé en forte baisse (-2,85%) mercredi, après un discours sans nouvelles annonces du patron de la banque centrale américaine, le marché s’inquiétant par ailleurs toujours de l’impact des déconfinements en cours. Jeudi ne s’annonce pas mieux.

Euronext : ses bénéfices explosent (+71.20%) avec le pic de volume de transactions boursières

L’opérateur boursier européen Euronext a vu son bénéfice net bondir de 71,2% au premier trimestre, dépassant les attentes grâce à d’importants volumes de transactions sur fond de crise du Covid-19, qui lui ont permis d’augmenter son chiffre d’affaires de 55,2%.

Bourse : nouvelle chute des indices, les investisseurs ont posé leurs lunettes roses ?

Les Bourses européennes ont fini nettement dans le rouge mercredi, après un discours sans annonces majeures du patron de la banque centrale américaine, le marché s’inquiétant par ailleurs toujours de l’impact des déconfinements en cours.

Groupe ADP : le trafic aérien ne reviendra à 50% de son niveau normal qu’à l’automne

Le plan d’économie de Groupe ADP, gestionnaire des aéroports parisiens, a été réévalué à 450 millions d’euros, a annoncé mardi son PDG Augustin de Romanet, estimant que le trafic devrait retrouver environ la moitié de son niveau normal à l’automne seulement.

Récession record depuis 75 ans : pourquoi les places financières ne s’effondrent-elles pas ?

Une bulle financière sans précédent enfle de jour en jour. La pandémie a assommé l’économie américaine, détruisant brutalement plus de 20 millions d’emplois et terrassant les bénéfices des entreprises. Pourtant, après un coup de mou en mars, la Bourse de New York a retrouvé une forme insolente. Pas seulement une question de manque de rationnel, les banques centrales jouent à un jeu bien dangereux...

Le CAC40 reste calme (-0.39% en clôture) avec un volume de transactions famélique. Genfit s’écroule.

La Bourse de Paris a légèrement baissé mardi (-0,39%), les investisseurs cherchant la voie à suivre face aux incertitudes quant aux effets du retour à l’activité.

Bourse : récession ne veut pas dire, un p’tit coup de mou et çà repart...

La Bourse de Paris accentuait son recul mercredi matin (-1,65%), repassant sous la barre des 4.400 points, les investisseurs redoutant une nouvelle vague épidémique de Covid-19 et, en conséquence, de nouveaux contre-coups économiques.

Déconfinement : la reprise partielle de l’activité, un petit booster pour les places financières

La Bourse de Paris progressait légèrement lundi matin (+0,38%) au premier jour de la reprise partielle de l’activité en France, facteur d’optimisme pour les investisseurs.

COVID 2 le retour, à peine déconfinés, les craintes d’une seconde vague inquiète les investisseurs

La Boursede Paris a baissé (-1,31%) lundi, la phase de déconfinement qui s’ouvre dans plusieurs pays européens suscitant des interrogations au moment où Allemagne, Chine et Corée enregistrent de nouveaux cas de contamination.

Hausse pour le CAC40 vendredi (+1,07%), le moins pire que prévu comme seul moteur...

La Bourse de Paris a de nouveau clôturé dans le vert (+1,07%) vendredi, en dépit du pire rapport sur l’emploi américain d’après-guerre, soutenue par la reprise du dialogue sino-américain et une amélioration sur le marché obligataire.

Avis de lunettes roses sur les places financières, la bulle reprend de plus belle

Les marchés européens ont poursuivi leur course dans le vert vendredi en dépit de sombres statistiques sur l’emploi américain, aidés par le marché obligataire et la reprise du dialogue sino-américain.

Bourse : le vert s’affiche, les 33,5 millions de chômeurs aux USA ne font peur à aucun investisseur

La Bourse de Paris a débuté en hausse vendredi (+0,91%), poursuivant sa course dans le vert, en attendant un rapport mensuel sur l’emploi en avril aux Etats-Unis qui devrait être largement affecté par la crise sanitaire.

Les mauvais chiffres macroéconomiques se succèdent, les investisseurs commencent à en tenir compte

La Boursede Paris a fini en baisse mercredi (-1,11%) au terme d’une séance assez hésitante où le soulagement lié aux déconfinements a finalement été balayé par les mauvais chiffres macroéconomiques.

Artefact positif sur l’activité économique en Chine, les indices boursiers repartent en hausse

La Bourse de Paris se montrait rassurée jeudi matin (+0,51%) par le rebond surprise des exportations en Chine, mais les investisseurs restaient vigilants face au regain de tensions sino-américaines.

Les investisseurs se plaisent à penser que la crise de la dette n’aura pas lieu en zone euro...

La Bourse de Paris a terminé nettement dans le vert jeudi (+1,54%), annulant les pertes de la veille, aidée par la hausse du pétrole et la détente des taux d’emprunt en zone euro, sur fond de statistiques chinoises meilleures qu’attendu.

Les places financières européennes reprennent confiance grâce au pétrole et aux taux

Les marchés européens ont retrouvé de l’entrain jeudi, la hausse du pétrole et la détente des taux d’emprunt en zone euro leur permettant d’annuler leurs pertes de la veille, malgré des statistiques macroéconomiques toujours très mal orientées.

UBER : au plus mal, 2,9 milliards de dollars de pertes au 1er trimestre, licenciement de 3.700 salariés

Après AirBnb, au tour donc d’UBER se subir le contrecoup des mesures de confinement. La plateforme accuse près de 3 milliards de dollars de pertes au premier trimestre, et confirme la suppression annoncée en début de semaine de 3.700 emplois. Le modèle n’est pas pour autant remis en cause d’apréè son patron.

Retour gagnant des cours du pétrole, en forte hausse, mais la mésentente de la zone euro peut faire peur

La Bourse de Paris a retrouvé le chemin de la hausse mardi (+2,31%) après deux séances rouge vif, dynamisée par le rebond du pétrole et les déconfinements graduels.

Contrats suivants : 0 | 20 | 40 | 60 | 80 | 100 | 120 | 140 | 160 | ... | 860

A lire également