Bourse : tentative de rebond ce matin, le pétrole touche le fond

La Bourse de Paris rebondissait mercredi matin (+0,62%), en dépit du plongeon des cours du brut et des inquiétudes concernant les répercussions du krach pétrolier.

Bourse : le pétrole se rebiffe, les boursicoteurs sont soulagés

La Bourse de Paris a terminé en hausse de 1,25% mercredi, soulagée par le rebond du pétrole après deux jours de déroute et par des annonces encourageantes sur la piste d’un vaccin potentiel contre le coronavirus.

Les places boursières tiennent le cap, le cours du pétrole tombe au plus bas depuis 1986

La Bourse de Paris a fini en hausse lundi (+0,65%), choisissant d’avancer malgré l’effondrement des cours du pétrole, en s’appuyant sur les espoirs d’une remise en marche progressive des économies européennes.

Krach des cours du pétrole WTI : le prix d’un baril négatif à -37,63 dollars ?

Du grand n’importe quoi ! Evidemment ce cours négatif de -37.63$ du baril de pétrole WTI est purement théorique. Personne ne va vous donner de l’argent afin que vous alliez faire le plein de carburant de votre voiture. Ce cours négatif ne concerne que les cours sur un produit financier spécifique, le contrat futur WTI sur le mois de mai et à son dernier jour d’échéance. Donc, peu de signification, hormis que le cours du pétrole WTI a effectivement plongé. Pour l’échéance de juin les 159 litres de pétrole brut cotent au-delà des 15$. Et dire qu’en 1973, on ne devait plus avoir de pétrole dans les 20 prochaines années...

Une semaine après Pâques, la bourse marche encore sur des œufs...

La Bourse de Paris évoluait à proximité de l’équilibre (+0,11%) lundi matin, espérant toujours une reprise progressive de l’économie, alors que le pic de la pandémie de coronavirus semble avoir été atteint dans plusieurs pays, et analysant les premiers résultats d’entreprises.

Bourse : afin de tenter d’éviter un nouveau krach boursier, l’interdiction des ventes à découvert se généralise

L’Autorité française des marchés financiers (AMF) et quatre autres régulateurs boursiers européens ont décidé de prolonger l’interdiction de toutes les positions courtes en Bourse, et donc de toutes les ventes à découvert, a indiqué mercredi le gendarme européen des marchés financiers (Esma).

Bourse : le risque prédomine, les indices font du surplace, la peur du gouffre

La Bourse de Paris a fini jeudi quasi stable (-0,08%) une séance qui avait pourtant bien débuté, découragée comme la veille par une série de mauvais chiffres américains qui illustrent les dégâts économiques causés par la pandémie de Covid-19.

Bourse : les investisseurs veulent croire au plan de relance américain, le CAC40 (+3,66%)

La Bourse de Paris repartait de l’avant vendredi, rassurée par le plan de reprise graduelle de l’activité aux Etats-Unis, oubliant que l’économie chinoise s’est spectaculairement contractée au premier trimestre sous l’effet du coronavirus.

Bourse : un coup de blues et ça repart ! Le CAC 40 s’envole +3.42%

La Bourse de Paris a fini d’humeur optimiste (+3,42%) vendredi, soutenue par l’espoir d’une reprise progressive de l’activité économique à l’heure où plusieurs pays commencent à déconfiner, ainsi que par la perspective d’un possible traitement contre le coronavirus.

Bourse : baisse logique, fin du rêve éveillé, retour au réel, la récession est déjà là

La Bourse de Paris perdait du terrain (-1,32%) mercredi matin, sur la défensive après cinq séances consécutives de hausse, dans un marché toujours attentif à l’évolution de la situation sanitaire et se préparant à une salve d’indicateurs outre-Atlantique.

Bourse : sans surprise, les places financières retournent à la réalité, forte baisse du CAC40 (-3.76%)

La Bourse de Paris a fini en net repli (-3,76%) mercredi après cinq séances de rebond, exposée à des prises de bénéfices qui ont été alimentées par des publications macro et microéconomiques affligeantes aux États-Unis.

Bourse : récession, plus d’un million d’entreprises en difficulté, chômage partiel record, le CAC40 ouvre dans le vert !

Puisque nous marchons sur la tête, continuons donc sur les places financières à faire n’importe quoi ! La Bourse de Paris a ouvert en hausse mardi (+0,39%), poursuivant sa remontée de la semaine passée après quatre jours de pause pour Pâques, s’appuyant sur un bon chiffre chinois et l’espoir d’un début de reflux du virus en Europe.

Bourse : récession confirmée, faillites et record du chômage... Les bonnes nouvelles manquent

La Bourse de Paris refluait (-1,33%) mercredi matin, revenant de son optimisme des derniers jours face aux derniers bilans sanitaires et économiques liés au coronavirus en Europe et aux Etats-Unis, et avant la publication des minutes de la Fed.

Bourse : encore une hausse totalement irrationnelle avant une pause de 4 jours ?

La Bourse de Paris s’orientait vers une ouverture positive jeudi matin, dans le sillage de Wall Street, avant une réunion de l’Opep+ et de l’Eurogroupe qui devraient focaliser l’attention à la veille du long week-end de Pâques.

Long week-end de Pâques : les investisseurs certains d’une hausse des marchés ? Ou juste un piège de plus ?

La Bourse de Paris reprenait sa marche en avant (+1,79%) jeudi, soutenue par la clôture de Wall Street à l’orée d’une séance où les réunions de l’Opep et de l’Eurogroupe occuperont le devant de la scène, avant le long week-end de Pâques.

Bourse : le CAC40 termine en hausse, la bulle financière reprenant de plus belle

La Bourse de Paris a fini jeudi en hausse (+1,44%) une séance très volatile, juste au-dessus des 4.500 points, encouragée par le déferlement d’argent frais de la Fed, mais toujours aux aguets sur le pétrole et la réunion de l’Eurogroupe.

Bourse : après le rebond (+25% depuis le 19 mars), tout va se jouer maintenant...

La Bourse de Paris a fini mardi sur un net rebond de 2,12%, les investisseurs continuant d’anticiper un pic de l’épidémie de coronavirus en Europe.

Rafale d’optimisme sur les places financières, un effet secondaire du confinement ?

La Bourse de Paris a fini en fort rebond lundi (+4,61%), soulagée principalement par des signes de ralentissement des décès liés au coronavirus en Europe.

Bourse : croire c’est aussi ignorer... Les investisseurs croient déjà en une sortie de crise

La Bourse de Paris a ouvert en hausse (+3,33%) mardi, poursuivant sa remontée entamée la veille par un rebond déjà significatif, en s’accrochant aux fragiles signaux laissant entrevoir un potentiel pic de l’épidémie de coronavirus en Europe.

Un sursaut haussier des places financières, un optimisme printanier, mais attention aux coups de froid...

La Bourse de Paris attaquait la semaine du bon pied (+3,62%) lundi, retrouvant un peu d’espoir grâce à la baisse du nombre quotidien de décès liés au coronavirus en Europe, suggérant que le pic de la pandémie pourrait être atteint.

Contrats suivants : 0 | 20 | 40 | 60 | 80 | 100 | 120 | 140 | 160 | ... | 860

A lire également