La Bourse de Paris a gagné 0,34%, l’accord Mexique-USA rassure

Publié le , mis à jour le

La Bourse de Paris a gagné 0,34%, l’accord Mexique-USA rassure

L’indice CAC 40 a gagné 18,45 points à 5.382,50 points, dans un volume d’échanges très faible de 1,8 milliard d’euros, en l’absence de nombreux acteurs de marché. Vendredi, l’indice CAC 40 avait fini en nette hausse de 1,62%.

Dès l’ouverture, la cote parisienne s’est ancrée dans le vert, avant de maintenir une hausse relativement constante.

"Le marché remonte un peu, suite principalement à l’accord entre les Etats-Unis et les autorités mexicaines, qui rassure le marché sur les intentions de Donald Trump" dans le domaine commercial, indique à l’AFP Daniel Larrouturou, directeur général délégué de Diamant Bleu Gestion.

Vendredi soir, Washington et Mexico ont arraché un accord sur l’immigration, comme souhaité par le président américain Trump, qui avait une nouvelle fois agité son arme favorite pour parvenir à ses fins : les droits de douane.

L’éloignement de cette menace acontribué à revigorer lundi le marché parisien, malgré des échanges étiques et de l’absence de nombreux investisseurs, en raison d’un jour férié dans plusieurs pays européens.

Autre facteur encourageant : en Chine, les exportations sont reparties à la hausse en mai, de façon inattendue, après un trou d’air en avril, en dépit du contexte de guerre commerciale avec les Etats-Unis.

"L’impact a très favorable" sur les marchés, qui constatent "la croissance plus forte que prévu des exportations chinoises", tandis que le repli des importations du géant asiatique, signe inquiétant de son essoufflement économique, alimente les perspectives de mesures accrues de soutien de Pékin mais aussi d’une "souplesse accrue de la Chine dans ses négociations commerciales" avec les Etats-Unis, relève M. Larrouturou.

Par ailleurs, "les choses se sont un peudécrispées sur le front" de la guerre douanière sino-américaine, avec notamment une rencontre attendue ce mois-ci avec entre les dirigeants des deux puissances, abonde David Madden, analyste du courtier CMC Markets.

"La peur a en partie quitté les marchés, et c’est ce qui pousse lesindices boursiers vers le haut" lundi, souligne-t-il.

Dans ce contexte, les chiffres décevants sur l’emploi américain publiés vendredi ont été bien accueillis par des investisseurs, car ils ont alimenté l’espoir de voir la Réserve fédérale américaine adopter un ton plus accommodant et baisser ses taux pour soutenir l’économie.

"Le rapport mensuel sur l’emploi américain a convaincu tout le monde que la Fed devait agir", résume Chris Weston, responsable de la recherche chez Pepperstone.

Sur le terrain des valeurs, les titres liés aux matières premières profitaient à la fois de l’apaisement commercial et du rebond des cours du brut, ainsi que des chiffres jugés encourageants sur le commerce extérieur chinois.

ArcelorMittal a ainsi terminé largementen tête de l’indice CAC 40 avec une hausse de 4,46% à 14,09 euros, tandis qu’Eramet gagnait 3,23% à 53,76 euros et que Technip grimpait de 3,11% à 20,22 euros.

Le groupe de semi-conducteurs STMicroelectronics (+2,48% à 14,48 euros) et l’automobile ont également eu le vent en poupe.

Renault a gagné 2,59% à 55,08 euros, suite à des déclarations du ministre français de l’Economie, qui a affirmé que le projet de fusion entre le groupe et l’italo-américain Fiat-Chrysler (FCA) "reste une belle opportunité", quelques jours après l’échec des discussions, tandis quedes informations de presse évoquaient une reprise des pourparlers entre les deux entreprises.

Dans sa roue, Peugeot a engrangé 1,66% à 20,88 euros.

De leur côté, les valeurs bancaires, quelque peu délaissées les séances précédentes, ont profité d’une remontée des rendements obligataires, à l’image de Crédit Agricole (+1,99% à 10,50 euros) et de BNP Paribas (+1,63% à 41,48 euros).

Euronext, pour sa part, s’est élevé de 2,03% à 65,30 euros, après avoir annoncé contrôler la quasi-totalité de l’opérateur de la Bourse d’Oslo.

abx-jug/els/nth

Assurance-vie : Comparer, choisir

samedi 15 décembre 2018

Les taux des fonds en euros publiés au titre de l’année 2018, classement des contrats, des meilleurs fonds euros et des plus mauvais. 2018, pour la première fois, des rendements réels, nets d’inflation, négatifs.

vendredi 23 novembre 2018

Liste des offres de bienvenue proposées lors de la souscription d’un contrat d’assurance-vie.

mardi 20 novembre 2018

Assurance Vie Multisupport : Définition, fonctionnement, fiscalité et liste des contrats d’assurance-vie multisupport.

jeudi 15 novembre 2018

Classement assurance vie 2018 : classement des contrats assurance vie par performance de rendement 2017 des fonds euros de chaque contrat. Détails, conseils et avis.

samedi 3 novembre 2018

Focus sur ces contrats d’assurance-vie dont le fonds euros a servi un rendement supérieur à 3% en 2017. Les performances passées ne préjugent pas des performances à venir.

mardi 9 janvier 2018

Classement assurance vie 2017 : classement des contrats assurance vie par performance de rendement 2016 des fonds euros de chaque contrat. Détails, conseils et avis.

jeudi 26 octobre 2017

Conformément à la réglementation en vigueur au 1er janvier 2018, selon l’article L111-7-2 du code de la consommation, créé par la LOI n°2016-1321 du 7 octobre 2016 - art. 52, voici les précisions sur la collecte des avis effectués en ligne auprès des internautes.

dimanche 15 octobre 2017

Classement assurance vie 2016 : classement des contrats assurance vie par performance de rendement 2015 des fonds euros de chaque contrat. Détails, conseils et avis.

vendredi 3 avril 2015

Les rendement des fonds euros classiques sont en baisse. Heureusement il existe des contrats proposant des alternatives intéressantes pour dynamiser votre contrat sans trop nuire à la securité de votre capital. Détails...

jeudi 19 mars 2015

Un contrat d’assurance-vie ne se choisit pas à la légère. C’est un placement que l’on devra conserver au moins 8 ans ! A la demande de nombreux épargnants, un service gratuit et sans engagement de conseil personnalisé est proposé.