Bourse : le nouveau plan de relance américain, un film à suspens insoutenable pour les investisseurs

Les places européennes ont clôturé en ordre dispersé mardi, hésitant sur la voie à suivre au moment où se négocie entre démocrates et républicains américains un plan de relance visant à lutter contre les conséquences du Covid-19.

Bourse : les investisseurs en vacances... Le CAC40 amorphe (+0,09%)

La Bourse de Paris évoluait presque à l’équilibre lundi, peinant à rebondir après la mauvaise performance de la semaine passée marquée par de nombreux résultats d’entreprises.

Bourse : un rebond marqué du CAC40 (+1,93%)

La Bourse de Paris a terminé en nette hausse lundi, de 1,93% à 4.875,93 points, portée par des indicateurs économiques favorables en Chine, en Europe ainsi qu’aux États-Unis, qui offrent l’espoir d’une reprise de l’économie mondiale, toujours empêtrée dans la pandémie de Covid-19.

Euronext : bond de 53,7% du bénéfice net au 2T, sur fond de transactions accrues

L’opérateur boursier européen Euronext, qui a continué de profiter de sa diversification et qui a bénéficié de l’augmentation des transactions entraînée par la crise sanitaire, a vu son bénéfice net progresser de 53,7% au deuxième trimestre.

Lourde chute des indices boursiers (CAC -2.13% DAX -3.45%) : les investisseurs redécouvrent ce que le mot crise veut dire

Les mauvaises stats commencent à arriver de tous les horizons. Des pertes records au deuxième trimestre pour de grands groupes. L’Allemagne voit sa croissance des 10 dernières années réduite à néant en seulement 3 mois.

Amundi : une rentabilité meilleure qu’attendu au deuxième trimestre 2020

Le poids lourd mondial de la gestion d’actifs Amundi a vu son bénéfice net du deuxième trimestre reculer de 9,8% par rapport à la même période de 2019, dépassant toutefois légèrement les attentes des analystes.

Le CAC40 perd -3,49% sur la semaine, en recul de -19,98% depuis le début de l’année

La Bourse de Paris est descendue sous les 4.800 points vendredi (-1,43%), une première en deux mois, manquant de carburant pour contrebalancer la prise de conscience de la crise par les indicateurs micro et macro-économiques.

La Fed donnera une nouvelle fois le ton aux indices boursiers européens

Noyés sous les publications d’entreprises, les marchés européens ont fini en ordre dispersé mercredi, se montrant globalement frileux avant l’oracle de la Fed attendu dans la soirée.

Le CAC 40 digère les résultats (-0,66%) à mi-séance, dans un climat anxiogène de COVID

La Bourse de Paris restait sur ses gardes mardi à la mi-journée (-0,66%) et digérait les nombreux résultats d’entreprises dans un climat toujours alourdi par la prolifération continue du Covid-19.

Les indices boursiers européens tentés par une hausse, mais attentent des signaux positifs pour grimper

Les marchés européens ont fini en ordre dispersé et tout en prudence mardi, face à la montée des cas de contamination au Covid-19 et en attendant des conclusions de la Fed et le plan américain de relance.

Les épargnants ne délaissent pas l’assurance-vie au profit du livret A, loin de là !

Durant le confinement, les épargnants ont logiquement cherché à placer sans risque, tout en laissant leur argent le plus disponible possible. Le livret A a battu des records de versements. Certaines interprétations de ces chiffres records du Livret A et de ceux de l’assurance-vie pourraient laisser penser que les épargnants ont donc délaissé l’assurance-vie. Une explication s’impose, cet arbitrage était le plus souvent contraint.

Bourse : le CAC40 (-0,67%) débute une semaine chargée avec le trouillomètre à 0

La Bourse de Paris optait pour la prudence lundi matin (-0,67%)à l’entame d’une semaine ultra chargée sur le plan économique, dans un contexte sanitaire peu rassurant et de tensions diplomatiques sino-américaines grandissantes.

Des indices boursiers européens sans réelle conviction, en attendant des nouvelles des USA

Les marchés européens ont évolué en baisse lundi, restant sur leurs gardes en attendant les résultats des débats autour d’un plan de soutien à l’économie aux Etats-Unis, tandis que la pandémie de Covid-19 reste très virulente dans le monde.

La BCE prolonge de 3 mois ses recommandations aux banques : ni dividendes distribués, ni rachat d’actions

Sans surprise, face aux incertitudes sur la crise, la BCE tente de contenir les ardeurs des banques européennes. Le risque de crise financière n’est pas encore éloigné. L’organe central bancaire de l’UE renouvelle donc ses recommandations quant à la préservation des fonds propres des banques.

Les taquineries sino-américaines n’amusent pas les investisseurs, le CAC40 dévisse (-1,54%)

La Bourse de Paris a terminé en nette baisse vendredi (-1,54%), le risque d’une escalade des tensions entre la Chine et les États-Unis se superposant à des actualités sanitaires et économiques moroses.

Le CAC 40 est à la baisse et repasse sous les 5.000 points (-1,71%)

La Bourse de Paris repassait sous les 5.000 points vendredi matin (-1,71%), l’escalade de tension entre les deux premières économies mondiales n’incitant pas les acheteurs à prendre de risque.

La Bourse de Paris manque d’élan (-0,43%)

La Bourse de Paris manquait de catalyseur mercredi matin (-0,43%) pour poursuivre sa tendance haussière après l’accord sur un plan de relance européen, l’incertitude freinant la prise de risque.

Les tensions sino-américaines font chuter le CAC 40 (-1,32%)

La Bourse de Paris a terminé en baisse de 1,32% mercredi, plombée par les tensions entre la Chine et les États-Unis, qui ont encore monté en intensité.

Jour impair, jour de hausse du CAC 40 (+0,26%)

La Bourse de Paris a ouvert en hausse (+0,26%) jeudi, s’inspirant du dynamisme affiché la veille par Wall Street pour repartir de l’avant et relativiser le regain de tensions entre la Chine et les Etats-Unis.

Assurance-vie : les versements reviennent pratiquement à la normale en juin (+9,9 milliards)

Si la collecte est de nouveau négative en juin (-700 millions d’euros), les versements reviennent pratiquement à un niveau moyen d’avant crise. L’encours total en assurance de son côté augmente de plus de 10 milliards, avec la hausse des marchés financiers, pour s’établir à 1.766 milliards d’euros.

Contrats suivants : 0 | 20 | 40 | 60 | 80 | 100 | 120 | 140 | 160 | ... | 980

A lire également