Les Bourses européennes ne remercient pas ThanksGiving, un léger repli seulement, prises de bénéfices

Les Bourses européennes ont globalement reculé jeudi sous l’effet de prises de bénéfices après de très fortes hausses, et en l’absence du souffle de Wall Street, fermée en raison des célébrations de Thanksgiving.

Bourse : nouveau record sur Dow Jones Industrial Average. Mais où est la crise ?

Les Bourses européennes ont fortement progressé mardi, à la faveur de signaux montrant un début de transition politique aux Etats-Unis après des jours de dénégation de sa défaite par le président sortant Donald Trump.

La Bourse de Paris prudente (+0,25%) avant des données américaines

La Bourse de Paris se laissait tranquillement porter mercredi matin (+0,25%) par l’entrain de Wall Street et la perspective d’une vaccinationà grande échelle, en attendant un flot de statistiques américaines.

Les bourses européennes mitigées, tout comme les indicateurs américains

Les Bourses européennes ont clôturé en ordre dispersé mercredi dans le sillage d’indicateurs macroéconomiques mitigés aux Etats-Unis, les investisseurs en profitant pour faire une pause après la récente envolée des indices.

Vous pouvez empiler toutes les mauvaises nouvelles du monde, avec le vaccin, le CAC 40 ne veut pas baisser !

La Bourse de Paris a terminé en légère baisse de 0,07% lundi, dans la lignée de plusieurs séances calmes mais avec des disparités importantes entre les secteurs, au profit des plus dépendants de l’activité économique, vivifiés par la perspective d’un vaccin.

La bourse invente la lévitation financière, lors d’une crise économique sans précédent

La Bourse de Paris a clôturé en hausse de 1,21% mardi, les yeux tournés vers la politique américaine au moment où le président Donald Trump semble engager la transition avec son successeur après avoir longtemps nié sa défaite.

Le CAC 40 continue son ascension, les vaccins dopent les marchés financiers

La Bourse de Paris montait encore nettement lundi de 0,91%, dynamisée par les perspectives de vaccins contre le virus du Covid-19, au moment où un nouveau candidat, AstraZeneca/Oxford, a annoncé une efficacité de 70% de son projet.

CAC 40 stationnaire autour des 5.500 points, seulement -8.07% par rapport au 1er janvier 2020

La Bourse de Paris a terminé en hausse de 0,39% vendredi, marquant une pause autour des 5.500 points en attendant de trouver des catalyseurs pour continuer sa progression ou retomber un peu.

L’incroyable hausse des marchés perdure, peu importe la vigueur de l’économie

Les marchés européens ont fini dans le vert mercredi, ayant repris de la vigueur grâce à l’annonce des résultats complets du test du candidat vaccin contre le Covid-19 des laboratoires Pfizer et BioNTech, encore meilleurs que les initiaux.

CAC 40 en marche arrière, légère encore pour le moment (-0,58%)

La Bourse de Parisévoluait en baisse de 0,58% jeudi dans les premiers échanges, avec le retour des inquiétudes sur la progression de l’épidémie de Covid-19 aux Etats-Unis et des conséquences économiques des mesures sanitaires.

Logique prise d’importants bénéfices réalisés sur les valeurs du CAC 40 (-0,67%)

La Bourse de Paris a reculé de 0,67% à la clôture jeudi, rattrapée par quelques inquiétudes à court terme concernant la situation sanitaire, mais toujours solide, ce repli étant le troisième seulement depuis le début du mois.

Le CAC40 n’est pas encore vacciné contre les spéculateurs de court terme

La Bourse de Paris perdait du terrain mardi matin (-0,27%) au lendemain d’une nouvelle séance haussière qui s’inscrit dans un élan d’optimisme lié aux résultats très prometteurs de candidats vaccins contre le Covid-19.

Les investisseurs découvrent que l’économie ne pourra pas être vaccinée contre le surendettement ni le chômage

Les Bourses européennes ont terminé la journée sans tendance claire mardi, reprenant leur souffle après la hausse des dernières séances grâce aux perspectives de vaccination contre le Covid-19.

Une hésitation pour le CAC 40 ce matin, prise de bénéfices oblige (-0,21%)

La Bourse de Paris reprenait son souffleà l’ouverture mercredi et perdait 0,21%, après deux semaines d’envolée sur fond de progrès dans la quête d’un vaccin contre le Covid-19 et d’élection présidentielle américaine.

Le CAC 40 a remis ses lunettes roses (+1,70%), du moment que l’on parle de vaccins, tout va bien

La Bourse de Paris est restée lundi sur une bonne dynamique, clôturant en hausse de 1,70% devant la perspective d’un deuxième vaccin efficace qui nourrit l’appétence des investisseurs pour les actifs risqués.

L’euphorie perdure sur les bourses européennes, alors que FED, FMI et BCE rappellent la réalité des faits

Les Bourses européennes ont terminé en hausse mercredi, poursuivant leur folle ascension entamée depuis début novembre, entre l’optimisme autour de l’élection de Joe Biden à la présidentielle américaine et la perspective d’un vaccin efficace contre le Covid-19.

Bourse : les investisseurs encaissent leurs bénéfices après cette hausse irrationnelle des marchés

Carton plein pour les boursicoteurs ! Après un rallye de plus de 21% sur le seul CAC40, les particuliers investisseurs ont réalisé de confortables plus-values en l’espace d’à peine deux semaines. En prenant une partie importante de leurs bénéfices, ils réalisent encore une excellente année boursière. Un comble, alors que l’économie est au plus bas.

Bourse : +8.45% de hausse pour le CAC 40 sur la semaine, une crise ? Quelle crise ?

Une euphorie digne d’une spéculation pour le moins naïve. Paris a gagné 8,45%, Francfort 5,71% et Londres 6,95% sur les cinq derniers jours.

Envolée des places boursières, des niveaux records, sur fond d’espoirs d’un vaccin anti COVID efficace

Les Bourses européennes s’envolaient lundi à la mi-journée, dopées par l’annonce d’un vaccin efficace à 90% contre le Covid-19 et les actions des compagnies aériennes en particulier progressaient de manière fulgurante.

Bourse : Biden Président, Pfizer dévoile les excellents résultats de son vaccin COVID-19

Et ne dîtes pas que ce n’est pas de la politique... Les valeurs les plus touchées par les conséquences de la pandémie de Covid-19 connaissaient une progression spectaculaire lundi à la suite de l’annonce d’un candidat vaccin efficace à 90% par le laboratoire Pfizer.

Contrats suivants : 0 | 20 | 40 | 60 | 80 | 100 | 120 | 140 | 160 | ... | 1120

A lire également